LES AMES NOYEES

DSCN0586

Un article de Jean-Louis ROUX dans LES AFFICHES DE GRENOBLE ET DU DAUPHINÉ à propos de Tourbe paru en novembre 2018 aux éditons ALIDADES.

Un extrait:

« Nous sommes partis / nos noms sont restés en arrière, /arrimés aux maisons vides. /De grands pans d’obscurité montent /vers nos visages. » Le dernier recueil de poèmes d’Emmanuel Merle évoque le souvenir d’un exode tragique, qui se conclut par la mort sans sépulture. Cette évocation prend appui sur une histoire véridique: une histoire de misère extrême, lors de la Grande Famine qui toucha l’Irlande, au milieu du XIXème siècle.

La suite de l’article dans ACTUALITÉS.

tourbe