LE GRAND RASSEMBLEMENT

le grand rassemblement
« CERTAINS PARMI TOUS CEUX,
qui sont là, qui errent, perdus sur la terre,
qui ont toujours leur nom à prononcer,
ont la marche incertaine: mais tous, on dirait des enfants.
Parmi eux, des ombres surnuméraires, agitées,
écartelées sur les pierres, les herbes et les buissons,
des ombres disjointes désormais. Des corps
sont restés derrière: leurs noms ont trébuché. »