LA CHANCE D’UN AUTRE JOUR

 

la chance d'un autre jour

« Je rêvais de l’ours d’Apollinaire.
Il regrettait le temps où on le montrait
dans les rues.
je lui racontais que la poésie
avait délaissé les tours de magie. »
« Même les poètes font de l’audience
quand ils savent donner de la voix.
Et puis il y a ce vers de Joë Bousquet,
qui les résume tous:
La nuit ne sait pas qu’il fait noir. »

>> SITE DES EDITIONS « LA PASSE DU VENT »

>>> Un article dans « RECOURS AU POÈME »