L’ABANDON

 

a1

« Une part de lui ressemble à cette barrière de corail                                                                      qu’il faut franchir durement pour accéder à la houle »

a2

a3