L’ARMÉE DES ARBRES

Pour voir le diaporama, cliquez sur une image


« J’appartiens à l’armée des arbres, fantassin au pas lent,
à l’assaut inutile. Nous vérifions le ciel.
Nous attendons le feu. Se hâter signifie perdre.
Bras, doigts et chevelure de la terre, nous nous dressons
d’entre les pierres. Nous sommes ombres d’ombres. »